LES ORIGINES

C’est qui La Bosse ? Sandrine Franchini-Guichard est aux commandes de MaisonGalatà. Reconvertie à la pâtisserie après une première vie professionnelle au service de projets économiques et urbains ainsi qu’à la direction d’un réseau d’accompagnement de créatrices d’entreprises, elle nous raconte son univers de passion.
D’où te vient cette passion pour le goût ?

S.F.-G. “Je le sais depuis ma plus tendre enfance : je suis née pour cuisiner ! A 10 ans déjà, je confectionnais des soufflés au fromage pour m’amuser durant les vacances scolaires. Comme pour d’autres, par la musique ou les arts, la cuisine a toujours été un moyen d’exprimer ma créativité, de faire plaisir et de partager des moments de convivialité.

Ce patrimoine culinaire familial, je l’ai développé en grandissant par des cours, des ateliers de cuisine divers et variés et la recherche permanente de nouvelles expériences culinaires. Plus qu’une simple passion, c’est une philosophie de vie du “bien manger ” que je transmets aujourd’hui à mes enfants et au travers de MaisonGalatà.”

Aimer cuisiner est une chose, mais se lancer dans la pâtisserie est un défi. Comment as-tu franchi le pas ?

S.F.-G. “Il y a quelques années, la pâtisserie s’est imposée à moi pour répondre à l’exigence de gourmandise de ma petite fille intolérante au gluten et au lactose. Cette contrainte alimentaire forte a rapidement été l’opportunité de découvrir un nouvel univers gustatif et de créer des recettes originales avec un seul et unique objectif : le goût avant tout !

Le déclic qui m’a amenée à sauter le pas et à me lancer dans ce beau métier de pâtissière est ma rencontre lors d’un stage en avril 2017 avec le Chef Régis Ferey, ancien chef pâtissier de l’Elysée et formateur à l’école Ferrandi Paris. Par la transmission de son savoir-faire, de son engagement et son écoute bienveillante, le chef Ferey m’a encouragée à suivre mon intuition et ma passion. Un an après ce premier stage, j’ai intégré la formation continue adulte de l’Ecole Ferrandi Paris. J’y ai décroché mon certificat d’aptitude professionnel de pâtisserie 6 mois plus tard. Après plusieurs mois de collaboration avec le chef Ferey sur des travaux de R&D pâtissier, je décide de donner vie à mon projet d’entreprise à Lausanne avec un produit qui me tiens tout particulièrement à cœur : la madeleine.”

Pourquoi la Madeleine ?

S.F.-G. “Je suis née en Lorraine comme la madeleine. Et c’est un des premiers gâteaux que j’ai réalisé pour les lunch box de ma petite fille intolérante. Rapidement la madeleine est devenue un incontournable des goûters et anniversaires à en faire oublier le « sans » et l’intolérance alimentaire. C’est grâce à ce petit gâteau que ma fille a retrouvé le plaisir de partager les mêmes gourmandises que ses petits camarades.”

Tu prônes une pâtisserie éco-responsable. Explique-nous…

S.F.-G. “Favoriser des filières locales de qualité, engagées dans une logique éco-responsable, a toujours été pour moi une évidence. Cette passion pour le bien-manger et les bons produits du terroir me vient de ma maman et de ma grand-mère italiennes, auxquelles j’ai souhaité rendre hommage en nommant mon entreprise de leur patronyme aux accents méditerranéens : Galatà.

Lorsque notre famille s’est installée à Lausanne, je suis naturellement allée à la rencontre d’artisans et de producteurs locaux. Je suis tombée amoureuse de la beauté et de la richesse de ce terroir. C’est un vrai bonheur de pouvoir développer des recettes à partir de produits bruts issus de filières locales très qualitatives.”

logo galata

Une madeleine revisitée qui allie tradition et modernité, goût et sens.
Fabriquée avec amour en Suisse Romande.
Ne perdez pas de temps essayez-la !

C’est qui La Bosse ?
L’Atelier : Grand-rue 11 – 1315 La Sarraz (Suisse)

Contacter la Bosse : hello@maisongalata.ch

Suivez-nous sur et
@lamaisongalata #cestquilabosse

Rejoignez la famille

Suivez toutes les actualités de MaisonGalatà en vous abonnant à notre newsletter.